diabete de type 1 et de type 2 - Association bien vivre avec son diabete

Acheter PDF Imprimer Envoyer

Bien manger, s'alimenter sainement commence par la manière de faire les courses. Dans notre région, le Nord, et certainement dans bien d'autres régions de France, les agriculteurs se sont adaptés aux nouvelles conditions de vie, aux rigueurs économiques et procèdent à la vente directe de leurs produits. Quelle belle opportunité pour nous ! Chance de trouver des produits frais et de saison sans pour cela sacrifier un budget trop élevé. Chance également de ne pas se trouver confrontés à des produits transformés enrichis en sucre, en sel et autres matières grasses.

images[6].jpg
 pommes et fruits.jpg
L'automne vient de s'installer, aussi nous vous proposons de saisir l'occasion des richesses de cette période et de la diversité des légumes qu'elle nous offre : poireaux, choux, salades, carottes, navets, céleris, potirons en ce qui concerne les légumes. Pour les fruits, citons simplement les pommes, les poires, les prunes, les ananas, les pastèques, les tomates... selon les régions.

 

 

Le chou, ce mal aimé...
choux.jpg
Légume de saison, le chou se décline sous de nombreuses variétés : chou fleur, brocoli, chou de Bruxelles, chou rave, chou navet, rutabage, chou frisé, chou rouge, chou chinois, chou de Milan, et sans doute bien d'autres appelations.

Malgré cette diversité, le chou n'est pas souvent l'invité de marque de nos tables, et nous avons bien tort. En effet, il regorge de qualités et de vertus qui lui vaudraient bien une place de choix dans nos menus d'hiver. Il renferme, entre autres, du soufre, du calcium, de l'iode, des vitamines A, B1, B2, C, K et U.

Dans l'Antiquité déjà, les Anciens reconnaissaient au chou des qualités que nous avons quelque peu oubliées de nos jours. Ainsi, Caton disait-il :"Si dans un banquet, tu veux boire et manger beaucoup et sans inquiétude, prends avant le repas du chou, autant qu'il te plait..."
Dans notre société moderne toutefois, certains sportifs tenus à respecter un certains poids pour rester dans une catégorie donnée, n'hésitent pas à consommer du chou, de la choucroute (en évitant les matières grasses qui accompagnent généralement ce plat), pour se présenter sereinement à l'épreuve de la pesée.

Notre problématique ne consiste ni à abuser au cours des repas, ni à nous comparer à des sportifs, certes, mais nous pouvons nous inspirer des deux exemples ci-dessus pour laisser au chou la possibilité de nous prouver qu'il nous veut du bien. Gageons que rapidement il nous montrera qu'il peut nous aider à lutter contre le surpoids et à nous faciliter le transit intestinal. Une petite réserve s'impose : les pouvoirs hypoglycémiants du chou peuvient entraîner des hypoglycémies, parfois même peu de temps après le repas ; il convient donc de se surveiller après en avoir consommé.

 
Vous êtes ici  : Accueil Gérer son alimentation Acheter