Avis de Melle MARIN infirmière Imprimer

La pompe ambulatoire à insuline est un des traitements du diabète de type 1 déséquilibré. Ce traitement nécessite de la part du patient quelques contraintes et un suivi rigoureux.

ac-spirit

Tout d’abord, une auto surveillance accrue est demandée au patient. Un contrôle de 4 à 6 glycémies capillaires par jour est indispensable au bon équilibre du diabète.

Ensuite, une consultation chez le diabétologue référent est recommandé tous les 6 mois afin d’assurer un bon suivi de la pathologie. Le dosage de L’hémoglobine glyquée (HbA1c), reflet de la glycémie sur le dernier trimestre, doit être fait tous les 3 mois.

Enfin un bilan annuel doit être effectué dans le centre prescripteur référent afin de dépister la survenue d’éventuelles complications et permet également de refaire le point sur la pertinence du traitement par pompe à insuline.

Un prestataire de soins à domicile assure régulièrement la livraison du matériel et veille au bon fonctionnement et à la bonne manipulation de la pompe par le patient.

Ainsi, la pompe ambulatoire à insuline, souvent perçue comme un traitement « miracle », requiert un investissement important du patient dans la prise en charge de sa pathologie.

Séverine MARIN

Infirmière Référente Diabète Nord

GENERIMED